Droits des femmes & Égalité

 
Droits des femmes & Égalité

Malgré les avancées significatives, le décalage entre l'égalité de droit et l'égalité de fait entre les femmes et les hommes persiste. Si l'égalité de droit est désormais acquise, l'égalité de fait reste un objectif. Solidement ancrée dans l'histoire de la construction européenne, l'égalité entre les femmes et les hommes est placée au cœur de nos politiques publiques.

Déclarée « grande cause nationale » par le Président de la République, la lutte pour les droits des femmes et l’égalité s'articule autour de 4 grands axes définis lors du Comité interministériel du 8 mars 2018:

- transmettre et diffuser la culture de l’égalité :installation d’un « référent égalité » dans les établissements scolaires ; 40% de filles dans les filières scientifiques du supérieur d’ici 2020

- agir pour l’égalité professionnelle tout au long de la vie : obligation de résultats en matière d’égalité salariale ; création d’un réseau national de mentorat avec l'Agence France Entrepreneur.

- faire vivre l’égalité au quotidien en garantissant l’accès aux droits : 5 000 places d’hébergement garanties en 2018; un stage de prévention de la récidive pour tous les auteurs de violences

- rendre le service public exemplaire en France et à l’international : des nominations plus équilibrées sur les emplois de direction de l’État ; l’égalité femmes-hommes, priorité du G7 2019

La Déléguée aux droits des femmes et à l'égalité femmes/hommes, sous l'autorité du Préfet, impulse au niveau départemental la politique des droits des femmes et de l'égalité entre les femmes et les hommes.

contact : annie.le-houerou@cotes-darmor.gouv.fr

Mobilisation de chacun contre les violences conjugales

Mobilisation de chacun contre les violences conjugales

Le préfet des Côtes d’Armor en lien avec les procureurs de notre département est pleinement mobilisé.

Le Grenelle des violences conjugales sera lancé ce jeudi 05 septembre dans notre département lors d’une réunion de travail rassemblant les représentants de la justice, de la police, de la gendarmerie, des hôpitaux, les élus locaux ainsi queles associations actives au quotidien pour la prise en charge et l’accompagnement des victimes. Ces acteurs seront invités à prendre la parole pour évoquer les difficultés qu’ils rencontrent au quotidien dans leur travail de lutte contre les violences conjugales ainsi que les pistes d’action prioritaires.

Jusqu’au 25 novembre, dans le cadre du Grenelle, la Préfecture organisera plusieurs rencontres thématiques et techniques avec l’ensemble des acteurs de terrains pour mieux faire connaître les outils existants et améliorer leur efficacité .

 

A lire dans cette rubrique

  • Elaboration d'un diagnostic prostitution en Côtes d'Armor
    Dans le cadre de la mise en œuvre de la loi du 13 avril 2016 visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées, l’association l'Amicale du Nid a été sollicitée pour construire une démarche de (...)
  • MOBILISATION DE TOUS ET DE CHACUN CONTRE LES VIOLENCES CONJUGALES
    Jour après jour, la liste des femmes victimes de violences continue de s’allonger. En 2018 , une femme est morte tous les trois jours sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint.
    En 2019, alors que nous lançons le Grenelle des violences faites (...)