Ouverture des marchés, jardineries et pépiniéristes

 
 
Ouverture des marchés, jardineries et pépiniéristes

Pour éviter au maximum tout regroupement de personnes afin de ralentir la propagation du virus, enrayer le pic épidémique et protéger le système de santé, l'ouverture des commerces a été restreinte.

Marchés

Par décret du 23 mars 2020 , « la tenue des marchés, couverts ou non et quel qu'en soit l'objet, est désormais interdite. Toutefois, les préfets peuvent, après avis du maire, accorder une autorisation d'ouverture des marchés alimentaires qui répondent à un besoin d'approvisionnement de la population », sous réserve du respect des règles sanitaires et conditions de rassemblement en vigueur.

Dans les Côtes d’Armor, les demandes de dérogations des maires ont été instruites au cas par cas. L’offre est exclusivement alimentaire, doit se faire principalement en circuit court et doit répondre à un besoin approvisionnement de la population en produits frais. L’organisation et la tenue du marché doivent permettre un respect rigoureux des mesures barrières et de limiter la fréquentation à 100 personnes maximum.

Les marchés autorisés à titre dérogatoire doivent respecter les règles suivantes :

  • la gestion des flux doit permettre une entrée et une sortie distincte et la limitation de la fréquentation ne peut excéder 100 personnes en un même temps,
  • la distance d’1,5 m doit être strictement respectée entre les personnes dans les files d’attente ou entre les étales,
  • une signalétique visuelle ou sonore rappellera les règles à observer sur le marché,
  • les commerçants s’engagent à servir directement leurs clients et à interdire le libre-service,
  • un agent de la commune ou un élu sera présent afin de veiller exclusivement à la mise en œuvre de ces règles d’aménagement et de distance.

> P22-20200416-Dérogation_marchés alimentaires_Département - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,59 Mb

> P22-20200416-Dérogation bis_marchés alimentaires_Département - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,59 Mb

> Listes des marchés ayant obtenu une dérogation - format : DOC sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,10 Mb

Jardineries et pépiniéristes

La commercialisation des semences et plants pour les activités professionnelles agricoles, fournitures nécessaires aux exploitations agricoles, mentionnées à l’annexe du décret n°2020-293 du 23 mars 2020 est autorisée.
Est autorisée également la commercialisation des plants à visée alimentaire (légumes, petits fruits, plantes aromatiques) pour les particuliers sous divers modes :

  • dans les rayons des jardineries actuellement ouvertes au titre des activités autorisées par le décret du 23 mars 2020 (fourniture nécessaire aux exploitations agricoles, commerce d’aliments et de fournitures pour animaux de compagnie…)
  • via des dispositifs de retrait de commande et/ou des services de livraison à domicile mis en place par les jardineries, qu’elles soient actuellement ouvertes ou fermées.

> 20200403 - CP COVID 19 - Jardineries et pépiniéristes - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,14 Mb

Vente du muguet le 1er mai

La vente du muguet pourra s’effectuer :

  • chez les fleuristes dans le cadre de leur activité de livraison et de retrait de commandes
  • dans les commerces de produits essentiels (supermarchés, supérettes, multicommerces…)

La vente du muguet sur la voie publique sera strictement interdite.

> 20200423 - CP COVID 19 - Vente Muguet le 1er mai - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,13 Mb

Hygiène alimentaire

Le paiement sans contact, les commandes en ligne, le retrait aux services de drive ou les livraisons à domicile sont des moyens de limiter votre exposition.

L’arrêté du ministère de la Santé et des Solidarités du 19 mars 2020 précise que « dans le cas de livraisons à domicile, les chauffeurs, après communication avec le destinataire ou son représentant, laissent le colis devant la porte en mettant en œuvre des méthodes alternatives qui confirment la bonne livraison et ne récupèrent pas la signature du destinataire ».
Ce texte ne précisant pas la nature des produits livrés, ces dispositions rendent possibles les livraisons de produits alimentaires, voire horticoles.

Aucune preuve de transmission du COVID-19 par la nourriture ou les emballages n'a été signalé, les services sanitaires recommandent des mesures simples de prévention.

Après avoir fait vos courses, jetez vos emballages, nettoyez les surfaces et vos mains avec de l'eau savonneuse ou un produit désinfectant.

Avant de consommer vos fruits et légumes:

  1. lavez les (eau + vinaigre blanc ou jus de citron ou bicarbonate de soude) et brossez
  2. épluchez les, lorsque c'est possible
  3. faites les cuire à des températures sécuritaires (cf site du gouvernement canadien ).
Attention, n'utilisez pas de produit désinfectant toxique avec vos aliments !

En savoir plus

Accéder au site de l'ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire, alimentation, environnement, travail