Abaissement de la vitesse à 80km/h

 
 
Abaissement de la vitesse à 80km/h

Cadre législatif

Le décret n° 2018-487 relatif aux vitesses maximales autorisées des véhicules est paru au Journal officiel .

En conséquence, à partir du dimanche 1er juillet 2018, la vitesse limite autorisée (VLA) sur les routes à double-sens sans séparateur central* passe de 90 à 80 km/h.

L'abaissement de la vitesse sur les routes secondaires est une mesure de sécurité routière décidée par le Comité interministériel de la sécurité routière du 9 janvier 2018. Cette mesure de rupture a été prise après deux années de hausse de la mortalité routière suivies de deux autres années de stagnation.

Selon les plus grands experts en accidentologie, cette mesure pourrait permettre de sauver chaque année plus de 300 vies, alors que les voies concernées concentrent 55% de la mortalité routière.

Un bilan des effets de cette mesure sera dressé dans deux ans.

L'abaissement à 80 km/h de la vitesse maximale autorisée (VMA) sur les routes bidirectionnelles sans séparateur central doit entre en vigueur le dimanche 1er juillet 2018.

Précision

*Est considéré comme "séparateur central", tout dispositif qui permet physiquement de distinguer les voies en sens opposée, pour ralentir ou empêcher un franchissement des usagers et éviter ainsi des collisions (glissières métalliques, mur de béton, bande enherbée, balises plastiques, ...).

Une bande de peinture n'est pas constitutif d'un séparateur central.

Mise en œuvre concrète de l'abaissement de la vitesse de 90 à 80 km/h

Le 1er juillet 2018, tous les panneaux de limitation de vitesse à 90 km/h concernés par la mesure devront avoir été remplacés par un panneau à 80 km/h ou masqués le temps de leur dépose (par exemple en les recouvrant d'une bâche).

Au total, selon le recensement effectué à ce jour par les autorités détentrices du pouvoir de police de la circulation, 11 000 panneaux de signalisation seront modifiés sur tout le territoire.

Le coût du changement de tous ces panneaux de signalisation est estimé entre 6 et 12 millions d'euros, montant que, l'État remboursera aux collectivités gestionnaires de voirie.

En outre, dès le 1er juillet 2018, tous les radars situés sur les routes concernées par ce changement de vitesse seront paramétrés à la nouvelle vitesse limite autorisée. Cette mise à jour sera effectuée à distance par le centre national de traitement (CNT).

Aucun nouveau radar n'accompagnera la mise en œuvre de la mesure. 

Selon la volonté du Gouvernement exprimée lors du Comité interministériel de la sécurité routière du 9 janvier dernier, l'éventuel surplus des amendes perçues par l'État liées à l'abaissement de la vitesse à 80 km/h, sera affecté à un fonds d'investissement pour la modernisation des structures sanitaires et médico-sociales spécialisées dans la prise en charge des accidentés de la route.

En savoir plus

Retrouvez les infographies pour comprendre cette mesure, sur le site de la sécurité routière

Documentation

> Flyer_80kmh - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,12 Mb

> Campagne_sur_la_baisse_de_la_vitesse_a_80 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,35 Mb

> ONISR_Avril2018_Accidentalite_routes_bidi_hors_agglo - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,93 Mb

> CEREMA-Route_80_bilan_experimentation-v5 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,70 Mb