Radar pédagogique

 
 
Radar pédagogique

Pour sensibiliser les usagers au respect des limitations de vitesse en agglomération, les collectivités peuvent installer des radars pédagogiques.

Fonctionnement

Il affiche la vitesse en vert si l’usager est en deçà de la limite et en rouge au-delà jusqu’à un seuil maximum (généralement 20 km/h au-dessus de la limite). Il affiche également un message d’information qui évolue en fonction de la vitesse mesurée : RALENTIR puis DANGER, afin d’inciter les usagers à adapter leur comportement.

Implantation

Ces panneaux d'information de la vitesse pratiquée (PIV) doivent respecter certaines règles d'implantation, par rapport à la chaussée et aux radars fixes. 

Ils peuvent être installés sur socle ou sur mât déplaçable, fonctionner sur batterie ou à l'aide d'un panneau solaire.

Suite à la décision du ministre de l’Intérieur du 15 février 2013, les radars pédagogiques en bon état de fonctionnement sont installés dans des zones de danger où il n’y a pas de radar fixe. En agglomération, les élus doivent privilégier des zones de danger : entrée d'agglomération, abords des écoles, cœur de ville à proximité des commerces, zone 30, etc.

Réglementation

  • Arrêté du 24 novembre 1967 , relatif à la signalisation des routes, modifié le 6 décembre 2011
  • Instruction Interministérielle sur la Signalisation Routière  (articles 163 et 191 de l’IISR) et notamment la création de la 9ème partie sur la signalisation dynamique.
  • Code de la Route (articles L 411-6  et R 411-25 ) qui indique que « le droit de placer en vue du public des indications ou signaux concernant la circulation n’appartient qu’aux autorités chargées de la voirie » et que « le ministre chargé de la voirie nationale et le ministre de l’Intérieur fixent par arrêté les conditions dans lesquelles est établie la signalisation routière pour signifier une prescription de l’autorité investie du pouvoir de police ou donner une information aux usagers ».
  • Arrêté du 15 janvier 2007  relatif aux règles d’accessibilité.

Ce qu’il faut retenir de la réglementation (hors produits mobiles utilisés sur trépied) :

  • la couleur d’affichage de la vitesse réglementaire doit obligatoirement être différente de la couleur d’affichage des vitesses excessives (ex : vert et rouge)
  • un message d’alerte doit obligatoirement être diffusé en complément des vitesses excessives (RALENTIR, PRUDENCE, DANGER…)
  • seul le pictogramme « Rappel Danger » A14 est autorisé pour être diffusé en alternance des vitesses excessives et/ou au delà du seuil de non affichage vitesse.
  • la vitesse ne peut être affichée au-dessus de 10km/h en agglomération et 20 km/h hors agglomération. Le message et un pictogramme peuvent continuer à être diffusé
  • seul le listel rouge et blanc est autorisé. Le listel jaune et noir est réservé aux produits mobiles (signalisation de chantier…)

Sont interdits :

  • les smileys quelle que soit la vitesse affichée
  • les messages de type « Merci » ou « Bonne route »
  • les radars pédagogiques qui n’affichent que la vitesse sans message d’alerte
  • les messages qui indiquent une amende ou une perte de points

En cas de non respect de cette réglementation, la préfecture peut se réserver le droit de faire enlever votre panneau et votre responsabilité peut être engagée en cas d’accident sur l’axe concerné.

Coût

D'après une étude de la Direction de la Sécurité Routière, le coût moyen d’installation d’un radar pédagogique s’élève à 6 500 € (achat et pose) et 1 200 € d'entretien annuel. Une négociation des tarifs dans le cadre d'un achat groupé et une réflexion sur la mutualisation des appareils sont recommandées.

Pour favoriser la rotation des équipements et limiter les coûts pour les collectivités, l'unité sécurité routière de la DDTMdirection départementale des territoires de la mer prête gratuitement des radars pédagogiques. Une convention de prêt est établie, pour une durée de trois semaines, que vous trouverez ci-dessous. Le retrait et la restitution doivent se faire à Saint-Brieuc ou en unité territoriale. La pose / dépose sont sous la responsabilité des services municipaux mais une réflexion commune sur le lieu d'implantation est possible. Toute  dégradation du matériel sera à la charge de l'emprunteur.

Contact DDTMdirection départementale des territoires de la mer 22 / Unité sécurité routière tél : 02.96.75.66.96

> Convention DDTMdirection départementale des territoires de la mer radars pédagogiques - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,09 Mb

> Fiche_conseils - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,73 Mb