Bilan des contrôles routiers

 
 

L'année 2016 enregistre une hausse des avis de contraventions, essentiellement liée à :
 - l'activité des radars autonomes (+181 appareils) protégeant les personnes travaillant sur les chantiers,
 - l'augmentation des radars double-sens (+400) et des voitures-radars (+124 voitures),
 - la forte hausse (+40,5%) des contraventions envoyées aux propriétaires des véhicules immatriculés à l'étranger flashés sur notre territoire, 12 pays fournissant désormais à la France les informations nécessaires.

Consultez le détail du bilan national 2016 dans le communiqué de presse ci-dessous.

> CP_bilan_radars_2016 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,15 Mb

S'agissant des Côtes-d'Armor, notre réseau routier compte 27 radars fixes qui ont enregistré 127 232 infractions en 2016.

De plus, le déplacement de radars autonomes a contribué à la sécurisation d'une zone de danger isolée suite à accident mortel (Plédran) et des travaux sur la RD 700 (La Motte + Loudéac) ainsi que sur RN 12 lors de la réfection des viaducs de Saint-Brieuc agglomération. Ces dispositifs ont enregistré 37 046 infractions.
Les forces de l'ordre ont également assuré 466 opérations de contrôles mobiles ayant conduit à 5 220 infractions.

Globalement, 95% des excès de vitesse sont inférieurs à 20 km/h et 43% des infractions sont relevées dans des zones limitées à 70 km/h, ce qui dénote d'un relâchement des conducteurs et d'une mauvaise appréciation de l'intérêt des limitations de vitesse.

Il est essentiel de rendre les limitations compréhensibles pour qu'elles soient admises et donc respectées.

Les infractions liées aux excès de vitesse sont punies de contraventions et constituent des délits en cas de récidive d’un excès de vitesse supérieur à 50 km/h.

Plus d'informations sur le site national de la sécurité routière