Expérimentation des voitures-radar conduites par des opérateurs privés

 
 
Expérimentation des voitures-radar conduites par des opérateurs privés

Expérimentation en Normandie

Les véhicules dotés d'un radar embarqué étaient exclusivement conduits par les forces de l'ordre. Afin de libérer du temps pour que les policiers et gendarmes se mobilisent sur d'autres missions, et d'optimiser le temps d'utilisation de ces voitures-radar, des prestataires privés peuvent tenir le rôle de chauffeur depuis le 24 février 2017.

Les données enregistrées sont envoyées de façon cryptées aux officiers de police judiciaire en charge de la verbalisation. Le traitement des infractions ne peut pas être privatisé car il relève de missions régaliennes

Lors de la première phase de test en Normandie 2017, aucune verbalisation ne sera prononcée.

En 2018, le bilan positif de l'expérimentation permet d'homologuer l'externalisation de cette prestation et de passer un marché pour conforter le dispositif en Normandie.

Extension progressive

Cette expérimentation s'avérant concluante, elle sera étendue à la Bretagne, au Pays de la Loire et à la région Centre en 2020, puis à toute la France.

Un prestataire par région sera désigné par appel d'offres.

Les services de l'Etat n'interviennent pas dans le recrutement des chauffeurs, les candidatures doivent être adressées directement au prestataire.

> CP_Externalisation_Conduite_Voitures_Radars_avril2018 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,04 Mb