Distracteurs : ni dispositif audio ni téléphone en conduisant

 
 
Distracteurs : ni dispositif audio ni téléphone en conduisant

Réglementation

L'usage d'un téléphone tenu en main et le port à l’oreille, par le conducteur d’un véhicule en circulation, de tout dispositif susceptible d’émettre du son, à l’exception des appareils électroniques correcteurs de surdité sont interdits.Détails de la mesure sur la page dédiée du site de la sécurité routière.

En cas d'infraction, le contrevenant encourt une amende forfaitaire de 135 €  et le retrait de 3 points du permis de conduire.

Conseils

Au-delà des appels, tout usage au volant d'un téléphone représente un réel danger. Impossible en effet de regarder simultanément la route et l’écran de son téléphone, ou de rester pleinement concentré sur notre activité de conduite. Même les mains libres avec le système Bluetooth, notre esprit est capté par la conversation, nous perdons en capacité d'analyse de l'environnement, en anticipation et en réflexe.

Le meilleur moyen de ne pas être tenté, c'est de couper le son et de ranger l'appareil hors de portée : un appel peut toujours attendre .

Téléphoner au volant multiplie par 5 le risque d'accident !

Télécharger l'application "mode conduite"  qui met le téléphone portable en veille quand on conduit. Un message d'indisponibilité bienveillant répond dès lors à tous ceux qui appellent ou envoient un sms, doublé d'un message d'appel à la prudence.

pas_jeu_au_volant_medium

L'audition est le premier sens qui détecte le danger, c'est pourquoi, au-delà du téléphone en main, les oreillettes, les casques et les écouteurs sont également interdits, pour tous les usagers, hormis les piétons.

Seuls les appareils médicaux pour les personnes malentendantes et les dispositifs audios intégrés au véhicule ou au casque moto sont autorisés.

Sanction

Conduire avec un téléphone à la main ou en portant à l’oreille un dispositif audio de type écouteurs, oreillette ou casque est passible, d'après l'article R412-6-1 code de la route :

- d’une amende forfaitaire de 135 € ;
- et d’un retrait de 3 points du permis de conduire.

interdiction-ecouteurs