Grenelle contre les violences conjuguales

 
 

Jour après jour, la liste des femmes victimes de violences continue de s’allonger. En 2018 , une femme est morte tous les trois jours sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint. En 2019, 149 femmes sont mortes assassinées dans ces conditions.

Contexte

Le président de la République a fait de l’égalité entre les femmes et les hommes la grande cause de son quinquennat.Dans ce cadre, la lutte contre les violences conjugales est une priorité absolue du Gouvernement. Alors que nous déplorons la centième victime de féminicide cette année, Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations, lance un Grenelle des violences conjugales le 3/9/19 pour faire écho au numéro d’urgence 3919. A cette occasion, des Grenelles sont organisés dans toute la France.

Action locale

Le préfet des Côtes d’Armor en lien avec les procureurs de notre département est pleinement mobilisé.

Le Grenelle des violences conjugales a été lancé jeudi 05 septembre dans notre département lors d’une réunion de travail rassemblant les représentants de la justice, de la police, de la gendarmerie, des hôpitaux, les élus locaux ainsi que les associations actives au quotidien pour la prise en charge et l’accompagnement des victimes. Ces acteurs seront invités à prendre la parole pour évoquer les difficultés qu’ils rencontrent au quotidien dans leur travail de lutte contre les violences conjugales ainsi que les pistes d’action prioritaires.

Jusqu’au 25 novembre 2019, dans le cadre du Grenelle, la Préfecture a organisé plusieurs rencontres thématiques et techniques avec l’ensemble des acteurs de terrains pour mieux faire connaître les outils existants et améliorer leur efficacité .