Défibrillateur automatisé externe dans les ERP

 
 
Défibrillateur automatisé externe dans les ERP

La présence de Défibrillateur Automatisé Externe (DAE) dans les ERP est obligatoire pour les sites recevant plus de 300 personnes. 

 

Contexte

En France, chaque année, entre 40 000 et 50 000 personnes sont victimes d’une mort subite, faute d’avoir bénéficié au bon moment de l’intervention d’une personne qui aurait pu leur sauver la vie en pratiquant les gestes de premier secours et en administrant un choc électrique (défibrillation) le temps que les équipes de secours et d’aide médicale d’urgence interviennent.

Le ministère des solidarités et de la santé a donc engagé des actions en faveur du développement de l'implantation des Défibrillateurs Automatisés Externes (DAE) sur l'ensemble du territoire afin d'en faciliter leur accès.

La loi du n°2018-527 du 28 juin 2018  précise notamment l'obligation, pour la majeure partie des établissements recevant du public (ERP de catégories 1,2,3, pouvant accueillir 300 personnes et plus) de s'équiper d'un DAE visible, facile d'accès, et dûment signalé conformément aux dispositions de l'arrêté du 29 octobre 2019.

Déploiement progressif

Le décret n°2018-1186 du 19 décembre 2018 précise les ERP soumis à l’obligation de détenir un DAE, à savoir :

  • A partir du 1er janvier 2020, ERP de catégories 1, 2 et 3 ; 
  • A partir du 1er janvier 2021, ERP de catégories 4 ;
  • A partir du 1er janvier 2022, ERP de catégories 5.

En dehors des ERP légalement tenus de s’équiper, toute personne est libre d’installer un DAE et de contribuer à sauver des vies !

Portail de déclaration des DAE : https://geodae.atlasante.fr/apropos .