SGCD

 

Depuis le 1er janvier 2021, les nouveaux secrétariats généraux communs permettent dans chaque département de regrouper l’intégralité des fonctions "supports" des préfectures et des directions départementales interministérielles (DDTM , DDPP  et DDETS). Ces fonctions concernent les ressources humaines, le budget, la logistique ou encore l’informatique. Précédemment, elles étaient éclatées entre chaque entité, chaque préfecture ou direction disposant de ses propres services en charge des moyens.

Nouveau service déconcentré de l’État à vocation interministérielle, relevant du Ministère de l’Intérieur, il exerce ses missions sous l’autorité hiérarchique du Préfet et sous l’autorité fonctionnelle de la Secrétaire Générale de la préfecture et des directeurs de DDI.

Le SGCD vise à gagner en efficacité, en lisibilité et en simplicité en créant un point d’entrée unique pour toutes les demandes administratives, financières, budgétaires, logistiques, immobilières, informatiques et relatives aux ressources humaines, à l’action sociale et à la formation des structures bénéficiaires.

Les mutualisations rendues possibles par cette nouvelle organisation, porteuse de simplification et de gains d’efficience, permettront de conforter l’exercice des métiers des services déconcentrés de l’État.

Dans les Côtes d’Armor  , le secrétariat général commun départemental est ainsi composé de 78 agents qui travaillent au profit de plus de 700 agents répartis sur 23 sites dans le département.

Le SGCD est organisé en 5 services et est doté de 3 missions transversales.