Laure THIERREE nouvelle paysagiste-conseil de l'Etat de la DDTM des Côtes-d'Armor

 
 
Laure THIERREE est la nouvelle paysagiste conseil de l’État de la DDTM22 depuis le 1er Janvier 2022
Laure THIERREE

Laure THIERREE est la nouvelle paysagiste conseil de l’État de la DDTM22 depuis le 1er Janvier 2022 pour une durée comprise entre 5 ans et 8 ans. Elle succède à Marie FRANCE qui a été la PCE de la DDTM 22 pendant 8 ans.

Elle exerce en libéral (https://laurethierree.com) , dans le cadre de marchés publics pour des études (plan guide, programmation, planification) et de la maîtrise d’œuvre d’espaces publics. Elle est nouvellement installée en Mayenne après 18 années passées à Marseille. Elle encadre également des mémoires et des ateliers de projet à l’école nationale supérieure de paysage de VERSAILLES, site de MARSEILLE, au sein de laquelle elle a piloté pendant 4 ans la chaire Eau et paysages en partenariat avec l’Agence de l’eau.

Dans son précédent poste de conseil auprès de la DDT de l’Aveyron (12), elle a pu accompagner en amont, des communes, dépourvues de dispositifs nationaux (PVD, ACV, cœur de bourg, etc.) sur des projets de revitalisation qui est un des principaux enjeux de ce département. Elle a accompagné 5 EPCI sur leurs démarches de PLUi en appui à la rédaction du cahier des charges pour certaines, à l’élaboration d’une note d’enjeux pour l’une et, pour une autre, en organisant avec la DDT 12 une journée en bus avec les élus afin de faire lire et émerger les enjeux de leur intercommunalité. Cette démarche de « bus tour » a trouvé des échos favorables auprès des Délégués Territoriaux et des élus et suscité une nouvelle demande en 2021 par une autre communauté de communes engageant son PLUi.

Avec l’architecte-conseil, elle a travaillé sur des notes et avis en conseil amont ou dans le cadre d’instructions de permis d’aménager, sur des projets économiques (développement de zones d’activités, insertion de bâtiments commerciaux, etc.), des projets d’équipements, des projets agricoles (insertion de bâtiments, notamment avec couverture photovoltaïque), des projets éoliens et d’habitat individuel, collectif et social.

Au sein des services, elle a accompagné en 2021, la mise en place d’une revue de projets régulière avec les Délégués Territoriaux de l’Aveyron permettant de faire remonter des territoires des besoins de conseils en phase amont et anticiper les sollicitations possibles de l’Architecte et de la Paysagiste conseil (APCE) dans le cadre des « Petites Villes de Demain » ou des dispositifs du plan de relance (fonds friches, agriculture urbaine, atlas de la biodiversité, etc.).

La préfecture, la DDT 12, les APCE ont organisé en octobre 2021 un workshop « Atelier Aubrac 2040 » avec une commune nouvelle du département porteuse d’un projet globale sur son territoire. Cet atelier d’une semaine a regroupé, en présentiel, des élus, une vingtaine d’étudiants (en urbanisme, paysage, architecture, agronomie, sciences politiques, géographie), des partenaires tels que l’UDAP, PNR, CAUE avec une introduction de la sous-préfète et une restitution avec la préfète.

Ces ateliers permettent d’accompagner les territoires et de porter les politiques publiques, avec les partenaires et les acteurs locaux, par un discours partagé, ouvert et en favorisant la concertation, l’émergence de nouveaux modèles de croissance aptes à relever les enjeux des ressources du vivant, de la sobriété foncière, et du changement climatique.

Les élus costarmoricains peuvent, via les services de la DDTM, la solliciter pour leur apporter des conseils sur la définition ou le développement durable de leurs projets. Elle saura porter les enjeux des politiques publiques par un discours partagé, ouvert et favorisant la concertation, dans une démarche de transition écologique et énergétique des territoires.

Rôle des paysagistes conseils au sein des DDT(M) - exemple de l'expérience réalisée en DDT 12 par Laure Thierrée, nouvelle PCE à la DDTM des Côtes-d'Armor :

https://www.cotes-darmor.gouv.fr/content/download/53782/376142/file/DDTM22-PRESENTATION-LT-CODIR%2021-02-2022%20%281%29.pdf