Villes et Territoires Durables

Etude "dynamisme commercial des centres bourgs"

 
 
Cette étude a pour objectifs d’identifier les principaux déterminants de fonctionnement des commerces de proximité et des usages des consommateurs. Six collectivités des Côtes-d’Armor ont servi de terrain d’expérimentation.

Sur la base d’un constat empirique que certains territoires, similaires de prime abord dans leur fonctionnement et dans leur organisation, semblaient présenter des différences importantes en matière de vitalité commerciale, la DDTMdirection départementale des territoires de la mer des Côtes-d'Armor a  souhaité approfondir la question pour tenter d’objectiver cette première approche et identifier les principaux facteurs permettant de caractériser la dynamique des commerces de proximité dans les centres-bourgs.

Dans cet objectif et dans le cadre du programme d’études régional, la DDTM 22 [1 ] a pu mobiliser des crédits pour mandater un bureau d’études, le cabinet CERUR, compétent dans les domaines de la sociologie, de l’urbanisme et du commerce, pour mener à bien une étude sociologique sur les dynamiques d’évolution des commerces de centres-bourg dans les Côtes-d’Armor au travers d’une comparaison de plusieurs territoires présentant ces similitudes de structuration et d’organisation mais semblant fonctionner différemment.
La finalité de l’étude était d’identifier les principaux déterminants de fonctionnement des commerces de proximité et des consommateurs, puis les conditions de réussite, de maintien ou d’amélioration de la dynamique.

Six collectivités ont été sollicitées et ont accepté de servir de terrain d’expérimentation : Plaintel, Quintin, Trélivan, Saint-Cast-Le-Guildo et plus particulièrement le secteur de Notre-Dame-du-Guildo, Tréguier et Pleubian.

Méthodologie d’étude :

Passée la classique analyse documentaire des six territoires d’études, le prestataire s’est attaché à rencontrer les maires et à contacter les acteurs institutionnels concernés tant par le territoire que par la thématique.
Autre point fort de cette première étape, un temps d’immersion dans les territoires pour observer l’organisation et identifier les pratiques. Cette immersion à également permis de rencontrer commerçants et clients.

Ce travail d’étude s’est conclu par deux rapports :

-Analyse par commune :

> analyse par commune - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 4,97 Mb

- Analyse transversale :

> analyse transversale - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,67 Mb

qui ont pu être présentés au comité de pilotage de l’étude et aux représentants des six collectivités.

Une deuxième phase a permis d’approfondir ces éléments de connaissances, notamment au travers d’entretiens poussés avec des habitants, puis de tirer des enseignements de ces informations pour poser les bases de l’analyse de la dynamique commerciale, par la tenue d’ateliers mixtes, regroupant, pour chaque commune des habitants, des commerçants et des élus.

- compte-rendu des ateliers

> compte-rendu des ateliers - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 4,35 Mb

L’étude s’est conclue par un séminaire à destination des élus [2 ] pour leur présenter les résultats de l’étude et travailler avec eux sur les outils d’actions mobilisables pour maintenir ou améliorer cette dynamique commerciale en centre-bourg.

La synthèse de l’ensemble de cette réflexion se formalise autour :

- d'une vidéo de présentation de l'étude   , également disponible sur la chaîne YouTube du cabinet CERUR : https://youtu.be/bf_n2inUK2c

- d'un document de restitution permettant d'appréhender l'ensemble de la démarche et ses principales conclusions  :

> document de restitution - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,60 Mb

- enfin, d'un document synthétique anonymisé pour diffusion externe :

> document synthétique anonymisé - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,28 Mb

[1 ] Comité de pilotage de l’étude : F. RICHTER – M. HOUPPE – G. POULIQUEN – E. MORIN – J.F. COROUGE et P. JULES pour la DREAL

[2 ] Cette phase, comme la précédente, s’est déroulée de façon dématérialisée (visioconférence) du fait de la situation sanitaire